01 janvier 2016 ~ Commentaires fermés

La métamorphose du marché de l’électroménager : une rude concurrence

usine

La tendance étant en perpétuelle évolution, les acheteurs demandent de l’électroménager toujours plus haut de gamme dans le but de les assister dans la préparation des repas. Ces besoins poussent les fabricants à mettre sur le marché des modèles plus en phase avec la réalité des usages d’aujourd’hui. Pour ces constructeurs d’équipement domestique, les acheteurs ont constamment été friands de facilité et de rapidité d’exécution. Depuis quelques mois, un certain nombre de grands fabricants ont présentés des appareils nouveaux pouvant communiquer avec des terminaux mobiles. Depuis la maturation du marché des smartphones et tablettes, les constructeurs sont quasiment tous persuadés que l’évolution naturelle des appareils électroménagers passe par cette conjonction avec le monde des NTIC. Ce changement se matérialise grâce à des prototypes bien plus avancés et capables de détecter avec intelligence les désirs de la personne. Cependant, la majorité de ces innovations restent toujours au stade de prototype ou estimés encore trop novateurs pour le marché. S’ils étaient amenés à être lancés aujourd’hui, ces modèles très technologiques devraient être commercialisés à des tarifs bien trop élevés et à la portée d’une cible très haut de gamme.

 

Aller conquérir les nouveaux profils d’acheteurs

acheteurs

Pour satisfaire les attentes de ces nouveaux consommateurs plutôt jeunes, les fabricants d’appareils de cuisine misent beaucoup sur le design des appareils, mais également sur d’autres notions plus objectives (comme le respect des normes écologiques), et plus modernes avec les appareils connectés. Il est possible d’ailleurs que dans quelques années, le cette nouvelle vague d’acheteurs permette aux tables à induction connectées d’entrer dans une phase avancée de croissance, voire en maturation. Si le mode de cuisson au gaz demeurera dans les habitations jusqu’à la fin des gisements, la plaque induction est dès maintenant en train d’enterrer progressivement les autres familles de tables de cuisson électriques. Le mode de commercialisation évolue elle aussi. Pointés du doigt par le fait d’accélérer le déclin des grandes surfaces spécialisées, les sites e-commerce ont permis une hausse de 11% sur 2014 avec 57 milliards d’euros dépensés avec une forte progression des ventes sur smartphones et tablettes (source : Fevad). Le gros électroménager est lui en croissance de 8%. Ces chiffres indiquent que le paysage est en train de changer et que les acheteurs sont aujourd’hui beaucoup plus ouverts aux achats sur le web.

 

La bataille des chiffres entre commerce en ligne et enseignes physiques : le cas de la plaque à induction

induction

La prolifération des e-commerçants à permis de mettre en avant pléthore de produits que le simple magasin ne pouvait exposer de part sa taille limitée. Deux clics suffisent aujourd’hui pour explorer le catalogue de chaque gros site e-commerce, chacun essayant de capter le chaland par des techniques marketing bien classiques. D’autres sites tentent de mettre le visuel au centre de l’acte, d’achat par des visites de show-rooms interactifs ou une présentation 3D (ou vidéo) de chaque article, ce qui est d’ailleurs familier de la vente en grande surface. Pareil pour les modules de questions-réponses placés sur chacune des pages et permettant de demander des conseils à un conseiller en ligne… Par exemple, un client voulant se procurer une plaque induction dès à présent à un large choix parmi une offre pléthorique.

 

Faut-il acheter sa table à induction en ligne ou en magasin ?

Si le client vit dans une grande ville ou proche d’un hypermarché, son choix sera étoffé. La plaque induction étant devenue un équipement électroménager assez courant, il pourra faire son choix aussi bien dans une enseigne spécialisée qu’auprès des grands hypermarchés. L’avantage, c’est qu’ils bénéficient d’un conseil en face à face auprès d’un spécialiste, permettant ainsi de mieux comprendre les avantages d’une plaque induction comparativement au gaz ou à une plaque électrique classique. Par ailleurs, l’acquéreur repart directement avec son appareil ou fixe un créneau avec le conseiller pour l’installation de sa plaque. Puis, en cas de panne, il lui est possible de restituer son appareil sans problèmes chez un réparateur agréé de son magasin, celui-ci prendra en charge le retour vers le fabricant. sur internet, cet acheteur aurait en toute état de cause pu acheter son appareil moins cher à cause des coûts plus faibles sur internet. Il est possible qu’il puisse aussi se trouver face à une promotion à ne pas rater sur un site marchand (astuce commerciale également appliquée dans les grands magasins tels que Cora, Leclerc, etc.). La grande différence se situe sur le fait que le web lui lui donne cette opportunité de comparer les prix rapidement et depuis son fauteuil. Si cette table induction vaut 300€ en boutique mais 399€ en ligne, comment le vendeur va-t-il réussir à le convaincre s’il s’agit de la même référence ? Un alignement est-il possible ? Quelle valeur ajoutée peut-il offrir ?

 

Seconde problématique : en cas d’achat d’une table sur internet, quel site sélectionner ?

D’abord, tous les grandes boutiques de e-commerce français sont au point en matière de sûreté des informations bancaires. Aucun soucis à avoir à ce niveau. Ensuite, si une plaque à induction précise se trouve sur plusieurs sites, il faut alors se rendre sur un site comparatif. Il faut toutefois bien penser à obtenir un prix total en TTC avec les frais de livraison inclus. À, ce client ne verra pas beaucoup de variations de tarifs et les durées de garantie sont quasiment toutes les mêmes.

Liens utiles

Les différents types de plaques de cuisson

Les Commentaires sont fermés.

Maison à vendre à Saumur |
Adresses Immo - Adressesimmo |
Syloulagrol |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma broc à Moi
| Corsewoodies
| Golfedajacciovidedressinget...